Retour du soleil, allongement des journées....Les prémices du printemps?

L'occasion en tout cas de sortir travailler un peu au jardin et après cela de rendre visite à nos amis producteurs sur le terrain.

État des lieux des travaux fait cet hiver.

DSC_0025

Travail du sol sur l'ancienne pâture. la quasi totalité de la surface est travaillée et sera disponible pour la culture cette année.

DSC_0013

Aménagement du Car-Port, lieu de distribution qui sera désormais partiellement protégé des vents dominants.

DSC_0027  DSC_0026

Nettoyage du Parking, paillage des haies  autour de celui ci, aménagement en schiste de l'accés au Car-port: Fini les bottes obligatoires!

DSC_0017

DSC_0008

Le rucher, préparé à l'automne dernier, a accueilli cinq ruches (250000 à 300000 abeilles!). Les abeilles, déjà très actives lorsque les températures approchent des dix degrés, vont bientôt pouvoir découvrir eux aussi leur environnement privilégié a Boisleux-Saint-Marc. Les ruches seront très prochainement mises en place, pour la saison estivale, dans un sous bois sur le terrain.

 Deux raison à cela:

- Assurer la tranquillité de nos butineuses et la sécurité des visiteurs 

- Les rapprocher de leurs sources de nourriture.

Les premiers pots de miel? dans l'année!!!

DSC_0021

 

DSC_0022

Coté basse-cour, les oies et autres volailles auront droit à un parc plus spacieux pour se dégourdir les pattes et les ailes.

DSC_0018

DSC_0019

Avec le retour des beaux jours prévu, c'est aussi le moment de préparer la saison et donc de prévoir les semis et préparation de plants divers (salades, courges, tomates, choux...). Jean-Marie et Christophe, aidés par Bernard, ont donc terminé le montage de ce petit tunnel. Maintenant baché et équipé d'étagères, cette serre va être très vite mise en service pour les semis précoces.

DSC_0016

DSC_0011

DSC_0012

Attendu depuis plus d'un an et remis plusieurs fois, le chantier de montage de la serre bi-tunnel est enfin engagé plus le plus grand bonheur de Jean-Marie et Christophe qui voient se concrétiser l'investissement dans un outil indispensable dans leur projet. Ces quelques 1000m² couverts permettrons d'allonger la période de production (production plus précoce au primtemps, culture d'hiver sous abri de certains légumes) et une garantie contre les intempéries pour certains légumes frileux (les tomates si chères au coeur des amapiens notamment).